Campagnes de Fouilles effectuées au prieuré de Sainte-Gemme
Campagnes de Fouilles effectuées au prieuré de Sainte-Gemme

Découvertes et fouilles archéologiques

La découverte d'une crypte ossuaire en 1926 et les investigations de 1959

Une crypte-ossuaire fut mise au jour au Nord de l’ancien transept en 1926. D’après Anne Audier, il existait à Sainte-Gemme une tradition orale, selon laquelle il y aurait  autrefois eu une église souterraine. Or, le fossoyeur, en creusant des tombes dans l’ancien cimetière, pensa avoir rencontré les restes de murs de ce sanctuaire. Des travaux permirent alors de découvrir une crypte à la voûte effondrée. Sur le sol, on trouve des vestiges de sculptures et des bases de colonnes que l’on suppose avoir été recueillis après le saccage de l’église par les protestants. Ni le maire ni le curé ne sont intéressés par ces vestiges qui sont remis à la personne commanditaire des travaux. Celle-ci a eu pour héritier son cousin, André Baudrit, professeur d’histoire au lycée de Royan, dont les enfants se partageront les découvertes.

La crypte, laissée sans entretien, ne tarde pas à se remplir de broussailles. En 1948, en voulant utiliser le terrain de l’ancien cimetière pour faire un terrain de sport, on détruisit de vieilles tombes, la partie supérieure des petites fenêtres romanes et quelques éléments des murs latéraux furent abattus. Cette perte est aujourd'hui  regrettable[1] ».

En février 1959, le garde-champêtre du village creuse à la pioche le comblement de l’enfeu de la galerie Nord du cloître. Il détruisit les dalles de pierre qui couvraient un sarcophage contenant des ossements humains, une petite clé et une assiette à glaçure verte[2]. Lors des fouilles de 2003, des munitions américaines datant de la Seconde Guerre mondiale furent découvertes dans l’enfeu exploré en 1956 !

Les campagnes de fouilles de sauvetage et les restaurations

Les premières fouilles de sauvetage eurent lieu en 1982. Les membres de la Société d’Archéologie et d’Histoire du Gua fouillent la partie Est de la prieurale et les vestiges situés à l’Est des bâtiments claustraux. Deux autres campagnes suivirent. Au cours de celles-ci on mit au jour des structures souterraines, indéterminées ; on repèra les fondations de l’abside de l'un des chœurs romans et le transept de l’église ; on dégagea la salle capitulaire située à l’Est du cloître.

Le mur occidental du transept ainsi que celui de la façade de la salle capitulaire furent restaurés en 1988. En 1999-2000 l’avant-nef retrouva sa configuration initiale. Malheureusement la pose du nouveau dallage en pierre de taille n’a pas été précédée de fouilles archéologiques qui auraient pu permettre de mieux comprendre les fonctions de cette structure d’accueil, très rare en Saintonge.

Durant le printemps 2003, des fouilles archéologiques, missionnées par la DRAC, sont entreprises par Philippe Duprat et la Société de Géographie de Rochefort[3]. L’intervention permit le dégagement de la  façade du chapitre et l’exploration attentive de plusieurs niveaux pré-casadéens sous le cloître et la salle capitulaire. Certains sont en relation avec les observations de 1982-1984. On a pu distinguer trois strates successives du haut Moyen Âge (sans datation précise, compte tenu des faibles surfaces sondées) : un habitat suivi d’un abandon et d’un cimetière – vraisemblablement associé à une église primitive (peut-être entrevue en 1984). Le site n’est donc pas vierge avant l’arrivée des moines de La Chaise-Dieu, et une fouille d’ensemble permettrait d’en savoir plus, car on ne peut exclure la présence de vestiges gallo-romains.

Après les fouilles de 2003, l’état inquiétant du mur Sud du cloître (des infiltrations d’eau étaient causées par le remblai moderne et par une descente pluviale) nous a déterminé à ouvrir une tranchée parallèle au mur Sud. Des restes d’architecture sont apparus : des bases et des fûts de colonne qui supportaient les voûtes des galeries, des portions de la banquette qui ceinturait le cloître, les anciennes circulations et portes donnant vers le réfectoire des moines et les restes d’un escalier en colimaçon datant du XVe siècle.

Les parties dégagées furent alors consolidées par rejointoiement et cristallisation des blocages avec mortier composé de lchaux aérienne et de sable du pays.

En février 2006, avant l’aménagement de la place de l’église, des sondages archéologiques sont entrepris : leurs résultats et l’étude du cadastre de 1830 nous portent à  penser que l’enclos monastique s’étendait vers les terrains situés au Sud-Ouest des bâtiments claustraux.



[1] Baudrit A., Sainte-Gemme, histoire locale, église, prieuré, Saint-Ouen-en-Brie, 1996 (réédition d’Histoire de Sainte-Gemme, Charente-Inférieure, 1931, augmentée d’une étude historique et architecturale par J. Duguet et A. Audier).

[2] Cette intervention est mentionnée par un article paru dans Sud-Ouest du 6 février 1959.

[3] Duprat Ph., Sainte-Gemme (Charente-Maritime). Le prieuré. Diagnostic archéologique, Poitiers, 2003, dactyl. et « Fouilles archéologiques au prieuré de Sainte-Gemme en 2003 » in Roccafortis n° 34, septembre 2004.

La crypte ossuaire découverte en 1926

Fouilles 1982, 1983 et 1984 Société d'archéologie et d'histoire du Gua

Fouilles 2003, DRAC Poitou-Charentes/Société de Géographie de Rochefort

2006, sondages sur la place de l'église

10 juin 2018, exposé pour le 177e Congrès archéologique de France dans l’ancienne prieurale de Sainte-Gemme

Sud Ouest 16/06/2018:

Le 177e congrès archéologique :

https://www.sudouest.fr/2018/06/16/l-archeologie-en-congres-en-saintonge-5151032-6997.php

 

 

le 1 août 2017, Visite du Soir du prieuré de Sainte-Gemme

 

Nous remercions les plus de deux cent visiteurs qui on découvert ou redécouvert le prieuré de Sainte-Gemme au cours de la Visite du Soir, organisée par le pays de Saintonge Romane avec l’aide de l’APAC, de la municipalité et de l’association GEMMElePRIEURÉ

 

http://www.sudouest.fr/2017/08/04/visite-de-nuit-3670639-6997.php?xtmc=visite+du+soir&xtnp=1&xtcr=1

le prieuré de Sainte-Gemme 17250

Sainte-Gemme,

11 Novembre 2016

GEMMElePRIEURÉ présente au Musée du prieuré (3 rue du Prieuré, 17250 Ste-Gemme) l’exposition :

Pour trouver chaussure à son pied

Après la Révolution des commerçants et des artisans s’établissent dans les anciens bâtiments des moines

Exposition présente, avec des restitutions 3D, l’échoppe et l’ appartement d’un cordonnier établi après la Grande Guerre

 

 

L’exposition est ouverte le dimanche après midi (14h30 – 18h30) jusqu’au mois de novembre

Samedi 30 avril 2016 à l’Abbaye de Trizay

 

« 2e rencontres médiévales de Trizay »

 Le prieuré au Moyen Âge

http://www.abbayedetrizay17.fr/?p=697

http://nicolebertin.blogspot.fr/2016/04/abbaye-de-trizay-le-prieure-au-moyen.html?spref=fb

11 Novembre 2015 à Sainte-Gemme

http://prieurestegemme17.jimdo.com/actualit%C3%A9s-publications/

Journées Européennes du Patrimoine, 19-20 septembre 2015

Nuits Romanes à Sainte-Gemme
vendredi 31 juillet 2015, 21 H 00

Visites guidées de l’ancien monastère (église et bâtiments claustraux) à 18h30 et 19h30

Le 20 et 21 juin auront lieu les Journées du patrimoine de pays et des moulins ; le thème est « Le Moyen Âge encore présent ».

Au prieuré de Sainte-Gemme avec cette occasion sera présentée l’exposition : Effets 3D au prieuré !

Restitutions 3D, promenade virtuelle autour et à l’intérieur du monastère au temps du Moyen Âge.

Articles SUD OUEST:

http://www.sudouest.fr/2015/04/06/de-l-auvergne-a-la-saintonge-1882905-1642.php

et

http://www.sudouest.fr/2015/04/07/de-l-auvergne-a-la-saintonge-1883480-1642.php

Les habitants du prieuré de Sainte-Gemme ont le regret de vous faire part du décès de sa propriétaire Anne Audier, survenu le 14 décembre 2014, dans sa 94ème année.

11 Novembre 2014, Sainte Gemme

Commémoration du centenaire de la fin de la guerre 1914-1918 à Sainte-Gemme .

(voire actualités)


Merci aux participants des Journées Européennes du Patrimoine 2014 !

Septembre 2014

La troisième édition de la brochure Le prieuré de Sainte-Gemme, HISTOIRE, ARCHITECTURE, SCULPTURE, RESTITUTIONS est parue !

Enrichie de nouveaux chapitres sur la sculpture, de restitutions et d’un DVD avec environ 40 minutes d’animations 3D présentant le prieuré, au temps du Moyen Âge.

Journées Européennes du Patrimoine, 20 et 21 septembre 2014

Visites du prieuré de Sainte-Gemme:

sam 14h-18h30 et dim 10h-12h/14h-18h30 (départ des visites sam à 14h, 15h30 et 17h et dim à 10h, 11h30, 14h, 15h30 et 17h), gratuit

Informations :

http://prieurestegemme17.jimdo.com

http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/recherche?r=54&d=17&c=Sainte-Gemme&m=&t=0&l=0

Sainte-Gemme le 08 08 2014 (R.O.)
Sainte-Gemme le 08 08 2014 (R.O.)

Merci aux participants des Nuits Romanes de Sainte-Gemme !

Comme en quatorze !

L’exposition «Comme en quatorze !», retraçant l'histoire des soldats de Sainte-Gemme pendant la Grande Guerre, sera ouverte chaque dimanche entre 14h00 et 18h00 jusqu’au 30 Novembre 2014.


Ouverture toute la journée le 11 novembre 2014.

GRATUIT

 

INFORMATIONS :

Mail : prieure.stegemme17@gmail.com

https://www.facebook.com/prieure.saintegemme

Au prieuré de Sainte-Gemme est présentée une clef de voûte (XIIIe siècle) décorée d’un masque feuillu, provenant de la salle capitulaire, qui à récemment retrouvé son lieu d’origine grâce à une généreuse donatrice.

Article: Le prieuré de Sainte-Gemme, Relevé et restitutions

http://vialucispress.wordpress.com/2014/04/13/releve-et-restitutions-prieure-sainte-gemme-a-guest-post-by-andrei-vlad/

Noël 2013 : parution de Monastères entre Loire et Charente

 

Sur la couverture le cloître de Sainte-Gemme, à l’intérieur 2 articles sur ce prieuré saintongeais. PUR, editions (commander sur le site de l’éditeur, PUR :http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3365&utm_source=parutions-ure-semaine-de-janvier-(bis)&utm_medium=e-mail&utm_content=titre&utm_campaign=annonce-des-dernieres-parutions)

L’exposition « 100 ans d’histoires » a fermé ses portes !

Merci pour votre participation.

 

A l’année prochaine !

Le 14 et 15 septembre

Merci à tous pour votre visite lors des Journées Européennes du Patrimoine 2013 !

 

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance de « Gemme le prieuré » association de
mise en valeur du prieuré de Sainte-Gemme en Saintonge.

Les Journées Européennes du Patrimoine 2012 au prieuré de Sainte-Gemme :

http://arnoult.blogs.sudouest.fr/archive/2012/10/13/la-commune-de-sainte-gemme-a-un-patrimoine-cache.html